Novembre 2019 n°5 – Vos représentants

Partenordmag
Novembre 2019

Vos représentants

Jean-Claude Barbier

Réhabilitations
Pour l’ADEIC, la réhabilitation doit être l’affaire des locataires. Comment ?
Par la mise en place d’un groupe de travail de 3 à 6 locataires, selon la résidence, qui sera chargé du suivi des travaux. Le groupe de travail, par une réunion préliminaire avec les locataires, établira leurs demandes, leurs inquiétudes, leurs avis qui seront transmis à l’architecte ou maître d’œuvre lors d’une réunion avec ces instances. Le groupe de travail sera chargé :
– de résoudre les demandes, les dissensions, les problèmes des locataires avec les entreprises et leurs directeurs
– du respect des rendez-vous tant avec les locataires que les entreprises
– du suivi des travaux (avancement, planification) (bardage, isolation, menuiseries, radiateurs, parties palières, parking extérieur)
En l’occurrence, pour tous problèmes, prenez contact avec votre élu, représentant les locataires Jean-Claude BARBIER tél. 06 43 39 30 16

Gérard Copin

Vous venez de recevoir votre régularisation de charges. Elle correspond à la différence entre le montant total des dépenses réelles sur l’année civile et le total des provisions que vous avez versées mensuellement sur votre quittance de loyer. Dès réception, vous avez six mois pour prendre rendez-vous avec Partenord Habitat pour consulter les justificatifs des charges. Vous pouvez vous y rendre avec une association.
Avec vous, la CLCV effectuera avec sérieux des contrôles dans le cadre de la réglementation. Soyez actrice et acteur pour avoir un vrai regard sur la gestion de vos charges et sur les services réellement effectués dans votre résidence.
La CLCV a voté contre la hausse des loyers pour 2020.
Nous sommes à vos côtés et agissons au cœur des territoires. Bienvenue aux nouveaux locataires qui viennent de rejoindre les Partenordistes et qui peuvent nous contacter au 03 20 52 76 94 ou par mail à ud59@clcv.org

Patricia Vandenhoeke

Qui n’a jamais été confronté à ce sentiment de ne pas avoir été entendu !? Pouvoir exposer son problème, qu’une réclamation soit vraiment prise en compte car malheureusement, tout le monde n’a pas internet. L’absence de réponses espérées ou la balade téléphonique du prestataire au bailleur ne fait qu’aggraver l’émotion de découragement. Si votre situation se trouve bloquée, la CNL peut vous accompagner.
La CNL en perpétuel mouvement.

Partenord Mag, le magazine 100% locataires
Abonnez-vous et recevez chaque trimestre votre newsletter !
LocataireCopropriétaire