Avril 2019 n°3 – Vos représentants

Partenordmag
Avril 2019

Vos représentants

Jean-Claude Barbier

A l’heure actuelle est négociée la mise en place des conseils de concertation locative.
C’est quoi ? Un organe de consultation où 3 locataires de chaque bassin agréés par notre association échangent sur des sujets tels que charges/qualité du service/tranquillité/vie collective/renouvellement urbain (démolition, réhabilitation, résidentialisation)/supplément de loyer de solidarité/travaux/réparations. 3 réunions/an par bassin plus 2 départementales. Nous savons que dans des immeubles collectifs, des locataires mécontents prennent des initiatives telles que pétitions, demande de rencontres avec Partenord Habitat; bien souvent le constat est frustrant : rien n’est obtenu, la cause est que vous êtes isolés. La meilleure façon de faire avancer vos demandes est de nous contacter et de travailler ensemble. C’est pourquoi votre énergie, votre volonté de changement, vous pouvez les valoriser en proposant votre inscription au CCL dont vous dépendez directement à votre administrateur : Jean-Claude Barbier, 91/ 6 rue Hoche Coudekerque-Branche 59210 – Comité ADEIC des flandres : en indiquant votre nom, prénom, adresse, téléphone et mail.

Gérard Copin

Soyons vigilants sur nos charges
Le bailleur social Partenord Habitat vient de renouveler les contrats plomberie et nettoyage des entrées des collectifs. Suite à la procédure d’appel d’offre, des entreprises déjà présentes ces dernières années sur le parc ont été reconduites. Or, la CLCV a soulevé plusieurs dysfonctionnements en 2018. Le coût de ces contrats est inclus dans les charges que vous payez chaque mois. Aussi, nous sommes vigilants à ce que les prestations soient correctement réalisées afin que vos charges soient la contrepartie d’un service réellement rendu et le plus qualitatif possible. Pour cela, il faut que nous, locataires, nous mobilisions pour signaler les anomalies que nous pouvons constater dans les prestations effectuées dans nos logements respectifs.
C’est avec plaisir, qu’en tant qu’administrateur locataire CLCV, je me ferai le relais de vos remarques. N’hésitez pas à me contacter à l’adresse mail suivante :
g.copin@clcv.org

Patricia Vandenhoecke

Ah bon, chaleureusement réparti !?
L’article R 241-9 du Code de l’énergie, modifié par Décret n°2016-710 du 30 Mai 2016 – Art 2 dispose qu’avant une installation des appareils prévus à l’article R 241-7 : Dans toutes installations de dispositifs d’individualisation des frais de chauffage collectif, les émetteurs de chaleur doivent être munis, quand cela est techniquement possible, à la charge du propriétaire Partenord Habitat, d’organes de régulation par pièce en fonction de la température intérieure de la pièce, notamment des robinets thermostatiques ou de thermostats d’ambiance en état de fonctionnement. Cette mesure ne peut être efficace que si le système de chauffage est désemboué et bien régulé. De même, il faut vérifier que l’ensemble de l’installation en collectif soit aussi équilibré ! Le désembouage des installations & des radiateurs est nécessaire après de longues années de fonctionnement. Si votre logement est déjà équipé de thermostatiques, isolé thermiquement & l’installation nettoyée, purgée, alors, dans de telles conditions vous êtes susceptible de réaliserez des économies financières. Dans cas contraire avec vos observations vous pouvez nous contacter : cnl 59@yahoo.fr ou au 03 20 07 09 58 « La parole aux habitants c’est renforcer la démocratie locative.»

Stéphanie Becquet

Droit au logement pour toutes et tous
Samedi 30 mars a eu lieu comme chaque année, un rassemblement contre la fin de la trêve hivernale. Si dans le parc social, les représentants des locataires peuvent être de réels remparts contre ces expulsions, dans le parc privé, y échapper est pratiquement impossible.
Pour une vraie politique de logement, INDECOSA CGT revendique :
– l’accès au logement décent et maintien dans les lieux sans discrimination de nationalité et de situation sociale,
– la construction de logements sociaux adaptés et accessibles,
– l’arrêt des expulsions sans relogement,
– l’effort des ménages pour se loger (loyer+charges) à 20 % des revenus du foyer
– l’encadrement des loyers
– de taxer les logements vides et locaux inoccupés,
– de dégager des financements pour le budget logements,
– d’augmenter les ressources du livret A,
– un dispositif d’imposition contre les plus-values immobilières,
– la mise en place d’un véritable service public du logement.

Partenord Mag, le magazine 100% locataires
Abonnez-vous et recevez chaque trimestre votre newsletter !
LocataireCopropriétaire