Acheter un logement
Demander un logement en ligne

Paroles de locataire

Le logement, 1ère pierre à l’autonomie

 

Parce que l’autonomie passe également par le logement, Partenord Habitat accompagne le département sur cette question pour apporter une solution adaptée aux jeunes majeurs de l'Aide sociale à l’enfance (ASE) orientés par ses services. Un « coup de pouce » qui leur permet de prendre leur indépendance et d’avancer. Rencontre avec une jeune femme âgée aujourd’hui de 21 ans et toute nouvelle maman, qui a bénéficié de ce dispositif. 

Du foyer à un appartement : une autonomie par étape 

« Vers 14 ans, j’ai été placée dans un foyer collectif. Benjamine d’une famille de cinq enfants, j’étais déjà très autonome. C’est pourquoi vers 16 ans, en accord avec mon référent social, qui m’a fait confiance, je me suis installée dans un foyer pour jeunes travailleurs jusqu’à mes 18 ans en autonomie « sous surveil­lance », une première étape vers l’indépendance. J’ai ensuite rejoint le foyer de l’ASE où les apparte­ments étaient directement loués par l’association à Partenord Habitat pour les 18-21 ans. A 20 ans, ac­compagnée par l’ASE et Partenord Habitat, j’ai pu concrétiser mon projet : prendre un appartement en mon nom en bail glissant*. »  

Un tremplin pour avancer dans la vie 

« Grâce au dispositif mis en place entre les services du Département et Partenord Habitat, j’ai bénéficié d’un grand soutien pour concréti­ser mon projet. Partenord Habitat a bien cerné ma demande et a ré­pondu à mes attentes. Plutôt qu’un studio, je préférais un appartement avec une chambre, une façon pour moi d’être sur le long terme et de me projeter dans l’avenir. Je me suis sentie écoutée, entendue et prise en compte. Un logement, c’est un trem­plin vers l’emploi, la sécurité, l’épa­nouissement, l’îlot central pour le repos psychologique et physique."  

Les clés de l’autonomie 

« Faire preuve de patience, s’écouter et écouter les autres, tenir compte des conseils en les adaptant à sa propre situation, être lucide sur ses respon­sabilités et ne jamais baisser les bras. Il faut être convaincu que l’on va y arriver et s’en donner les moyens ! Je pense que le meilleur conseil à donner à d’autres jeunes qui vivent le même parcours que moi est de ne pas laisser les problèmes se développer, prenez-les à bras le corps. Par exemple, si vous avez des difficultés pour gérer seul votre budget et à payer votre loyer par exemple, faites-vous aider et rapprochez-vous tout de suite de Partenord Habitat pour trouver une solution avant que votre problème ne devienne ingérable. Aujourd’hui, je suis épanouie et fière de mon parcours. J’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir et je n’ai aucun regret. J’avance dans la vie et je la construis avec mon mari et notre bébé qui vient de naître. »  

 

*Bail glissant : système transitoire entre le statut de sous-locataire et celui de locataire, le bail glissant permet d’accompagner une personne vers un logement autonome. La situation personnelle des personnes concernées par cette formule ne leur permettant pas un accès direct à un logement ordinaire, elles y accèdent par le biais d’une sous-location à une association qui a préalablement consenti le contrat de location. Cette association, oeuvrant dans le domaine de l’insertion par le logement, assure parallèle­ment un accompagnement social. 

Apporter une solution logement aux jeunes

Dès 16 ans, chaque jeune accueilli à l'Aide sociale à l’enfance (ASE) est préparé à accéder à sa majorité pour que, progressivement, il devienne autonome. Le Département peut poursuivre son accompagnement jusqu’à 21 ans, à la faveur d’un dispositif orignal responsabilisant chaque jeune et incluant l’accès au logement. En tant que bailleur social du département, Partenord Habitat accompagne le département sur cette question en apportant une solution logement adaptée aux jeunes de l’ASE orientés par les services du Conseil départemental. 

De nouvelles formules testées 

Dans le Cambrésis et le Valenciennois, dix jeunes de 18 à 21 ans issus de l’ASE, sans aucune qualification, vont bénéficier d’un accompagnement renforcé dans le cadre du dispositif « garantie jeunes ». Le jeune majeur s’engage à être accompagné par une mission locale et à suivre une formation qualifiante pendant un an sans décrochage. L’accès à un logement se fait sous forme de sous-location durant 6 à 9 mois. Si l’autonomie est acquise, le jeune devient titulaire du bail à l’issue de cette période. 

Autre expérimentation sur 3 ans dans le Dunkerquois : 10 jeunes de moins de 25 ans sans logement, en sortie d’hébergement ou issus de l’ASE, sont titulaires du bail dès l’entrée dans le logement et bénéficient d’un accompagnement social et professionnel. Enfin, des solutions sont en cours de finalisation pour les jeunes migrants mineurs non accompagnés, placés sous la tutelle du Département. 

Imprimer Envoyer par courriel Ajouter à mes favoris