Acheter un logement
Demander un logement en ligne

Paroles de locataire

Daniel et Geneviève habitent aujourd’hui une maison neuve de plain-pied à Bambecque. 

Ils nous racontent leur parcours chez Partenord Habitat. 

Vous accompagner

La mission première de Partenord Habitat est d’apporter une réponse adaptée, qualitative et pérenne en termes d’habitat aux ménages en proposant une offre de logements variée. C’est grâce à cette offre que nous pouvons accompagner nos locataires à toutes les étapes de leur vie. Rencontre avec Daniel et Geneviève, clients-locataires de Partenord Habitat depuis près de 50 ans.  

Un logement adapté à chaque étape de la vie 

« Nous avons emménagé dans notre premier appartement en juin 1969 à Grande-Synthe, il y a maintenant presque 49 ans ! Au fil des années, la famille s’est agrandie de quatre garçons. Nous avons alors déménagé dans des appartements plus grands, nous avons même eu une maison avec quatre chambres. Et puis, les enfants ont quitté le nid. Cette mai­son était devenue trop grande pour nous. Il était temps que nous laissions la place à une autre famille... Nous sommes alors repartis en apparte­ment toujours à Grande-Synthe et toujours chez Partenord Habitat. Une seule fois, nous avions trouvé un logement chez un autre organisme mais on ne s’y plaisait pas, nous n’avions d’ailleurs pas défait nos cartons et nous sommes vite repar­tis chez Partenord Habitat ! Nous avons toujours eu un logement bien situé et « à notre idée », bien agencé. Côté personnel, nous avons toujours été très bien accueillis. Même si nous n’avions pas satisfaction tout de suite, nous savions que nos demandes étaient prises en compte. Quant à nous, nous avons toujours été respec­tueux avec eux ». 

Un logement adapté pour bien vieillir ensemble 

« C’est en lisant le magazine de Partenord Habitat que nous avons découvert que des logements se construisaient à Bambecque. Alors nous avons tenté notre chance et avons fait une demande ». 

Quel bonheur quand nous avons reçu la réponse positive ! Nous commen­cions à tourner en rond dans notre appartement, nous nous sentions enfermés. Ici, c’est bien, c’est la cam­pagne. Aux beaux jours, nous pour­rons reprendre la marche. Cette petite maison est tout à fait adaptée pour notre âge. Un plain-pied c’est plus facile pour les courses ! » Et Daniel a déjà prévu, quand ils ne pourront plus les faire eux-mêmes, de se faire livrer par la petite supérette du vil­lage. Et si leur état de santé nécessite l’utilisation d’un fauteuil roulant, tout est adapté pour qu’ils puissent circuler dans la maison. Une mai­son qui leur permet de continuer à couler de beaux jours ensemble et de rester autonomes le plus longtemps possible. 

Imprimer Envoyer par courriel Ajouter à mes favoris